Que faire pour préparer son après mort ?

La préparation de sa mort revêt une importance cruciale dans la vie, car elle permet d’éviter de nombreux problèmes lors de la répartition de la succession. Heureusement, il existe plusieurs solutions pour préparer son décès de son vivant. Ces dernières s’avèrent efficaces lorsqu’elles sont encadrées par la loi. Quelle est alors l’importance de la préparation de sa mort ?

Pourquoi est-il nécessaire de préparer sa mort ? 

Prendre le devant des situations de conflit, le stress et les problèmes financiers qui pourraient survenir après son décès au sein de sa famille reviennent à préparer sa mort. On prépare sa mort en souscrivant une assurance-vie ou assurance décès, en rédigeant un testament. De même, le but est de chercher à protéger son conjoint pacsé avant cette ressource de la répartition successorale de son patrimoine. 

Dans le meme genre : Quelles marques de téléphones offrent des options d'accessibilité pour les malentendants ?

Cependant, préparer son décès de son vivant permet également de bénéficier du pouvoir de refuser l’acharnement thérapeutique, de léguer son corps à la science, d’organiser ses funérailles selon ses souhaits, de faire en sorte que la crémation ne soit pas remplacée par une inhumation, de choisir l’endroit où ses cendres seront dispersées, voire même de sélectionner la couleur des fleurs pour le jour de ses funérailles.

Quelles démarches menées pour préparer sa mort ?

Les démarches à mener pour préparer sa mort sont de plusieurs ordres 

A voir aussi : La médecine et la pharmacie dans l'ère de la technologie : impacts et opportunités

Disposition du corps 

En ce qui concerne la disposition de son corps, la rédaction de directives anticipées est essentielle. La loi Léonetti énonce clairement le refus d’un acharnement thérapeutique. Cependant, la rédaction de directives anticipées précise les volontés quant à la fin de vie, le don du corps à la science et l’organisation de vos funérailles. 

Cela peut s’effectuer par crémation, inhumation ou cérémonie d’obsèques civile ou religieuse. Il est important de nommer une personne de confiance qui sera garante du respect de vos dernières volontés.

Souscription contrat d’assurance obsèques 

Protéger sa famille implique de prendre certaines démarches, comme souscrire un contrat d’assurance obsèques. Ce contrat désigne une entreprise de pompes funèbres, sélectionnée par le souscripteur encore en vie, via un devis.

L’assurance obsèques peut être souscrite sous deux formes. Le contrat en capital, où le souscripteur encore en vie attribue un capital aux bénéficiaires pour couvrir les frais des funérailles. 

Ensuite, le contrat en capital et prestations, qui permet en plus d’organiser les obsèques, comme la veillée, la crémation, l’inhumation, la cérémonie religieuse ou laïque, etc. Les bénéficiaires de l’assurance obsèques sont souvent les héritiers.

Souscription d’une assurance vie

Pour avantager ses héritiers, différentes options sont possibles, comme la souscription d’une assurance-vie. Elle permet de transmettre une partie de son patrimoine sous forme de capital ou de pension au bénéficiaire de son choix. 

Généralement, ce sont les héritiers tels que le conjoint survivant, les enfants ou les parents. La rédaction d’un testament permet également d’avantager un ou plusieurs héritiers. Elle permet aussi de répartir différemment le patrimoine lors de la procédure de succession chez le notaire. 

avril 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

CoMMENTAIRE RECENTS

Aucun commentaire à afficher.