Muguet allaitement : quelles sont les précisions à connaître sur cette maladie ?

Les muguets buccaux sont généralement provoqués par la présence d’un champignon connu sous le nom de candida albicans. Ces derniers sont naturellement présents dans la bouche et dans les muqueuses de n’importe quel nourrisson. Dans certaines situations, ils ont tendance à se développer de manière anormale et provoquer une infection au niveau du nourrisson. De même, les muguets buccaux peuvent également se transmettre entre la mère et le bébé pendant l’allaitement. Toutefois, cette maladie est particulièrement constatée au niveau des nourrissons jusqu’à l’âge de 6 mois. Cela est principalement dû au fait que leur système immunitaire ne dispose pas encore des compétences nécessaires pour résister face à ce type d’infection. Quelles sont d’autres informations à connaître sur les muguets buccaux pendant l’allaitement du nourrisson ?

Les symptômes du muguet buccal chez les nourrissons

Le muguet buccal est une maladie particulière qui attaque les nourrissons. Il apparaît sous forme d’un dépôt blanchâtre et peut être confondu avec du lait maternel. Les personnes qui désirent différencier les résidus de lait de cette mycose buccale doivent lire la suite. Par la même occasion, elles peuvent essuyer ou gratter délicatement la langue du nourrisson. Si le dépôt blanc disparaît après cette opération, alors il s’agit du reste de lait maternel. À l’inverse, sachez automatiquement que votre nourrisson fait face à une mycose buccale. Les plaques de cette envergure peuvent apparaître aussi bien à l’intérieur qu’aux alentours de la bouche du nourrisson. Elles peuvent également toucher le palais, la langue ou l’intérieur des joues. Il ne faut pas oublier également les gencives.

Dans le meme genre : Comment adopter une alimentation sans additif : astuces et recettes

Plusieurs autres symptômes peuvent également être associés au muguet buccal. Plus précisément, votre nourrisson peut ressentir une gêne pour téter, ce qui provoquera des douleurs et par la suite des pertes d’appétit. Le muguet buccal peut également se manifester par une peau sèche et craquelée autour de la bouche. Votre nourrisson peut aussi faire face à une diarrhée ou un érythème fessier.

Comment traiter le muguet buccal en cas d’allaitement ? 

En cas d’allaitement, de véritables précautions doivent être prises afin de traiter le muguet buccal au niveau de votre nourrisson. Pour y parvenir, le médecin doit vous prescrire un traitement efficace pour lutter contre l’infection tout en mettant en place des actions préventives. À ce niveau, la meilleure solution serait de vous tourner vers des traitements sous forme de crème antifongique. Cette dernière sera appliquée quotidiennement sur les tétons de la maman. Il s’agit là de traitements adaptés permettant de soulager au maximum et plus rapidement les douleurs au niveau de l’enfant.

Sujet a lire : Comment adapter votre alimentation pour prévenir la hernie inguinale?

Étant donné que le muguet est provoqué par le champignon candida albicans, de véritables précautions doivent être prises afin de limiter les risques de contagion. À ce niveau, vous devez rincer régulièrement et sécher vos tétons puisque ce champion apprécie particulièrement le méditer. Pour limiter considérablement son développement, n’hésitez pas à appliquer régulièrement une compresse sur vos seins. Celle-ci doit être imbibée d’un mélange de bicarbonate de soude dilué dans l’eau.

Face à un muguet buccal en cas d’allaitement, il est strictement interdit de pratiquer l’automédication. La meilleure solution serait de demander des conseils à un professionnel de santé. Cela est pratiquement indispensable même avant d’utiliser un traitement ou une crème antifongique.

Les bonnes manières à adopter pour limiter l’apparition des muguets buccaux 

Les mamans qui désirent limiter la contamination des muguets buccaux doivent adopter quelques gestes simples au quotidien. Après le repas, il serait plus judicieux de donner de l’eau à votre bébé. Cela permet de bien nettoyer sa bouche afin que les résidus de lait ne puissent pas favoriser le développement de ce champignon. Un nettoyage scrupuleux doit être réalisé au niveau de vos tétons, tétine et biberon. Cela concerne également tout autre jouet que l’enfant pourrait mettre dans la bouche. Lavez de manière régulière les doudous de votre bébé en privilégiant une température de 60°. Voilà autant de précautions à prendre en compte pour limiter considérablement l’apparition des muguets buccaux chez vos bébés.

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

CoMMENTAIRE RECENTS

Aucun commentaire à afficher.